Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net

Cycle de vie

par Félicien Corbat

Cycle de Amanita muscaria (Amanite tue-mouches)

Le cycle de vie d'un champignon est très variable selon le groupe de champignons étudié. Le cycle présenté ici est celui d'un champignon supérieur très connu: Amanita muscaria (Amanite tue-mouches).

1. Nous commençons le cycle par la germination d'un spore. Cette germination produit le mycélium primaire. C'est un filament avec des cellules comportant un noyau à n chromosomes.

2. Le mycélium primaire va se développer et coloniser petit à petit le milieu. A un certain moment, ce mycélium primaire va devoir rencontrer un deuxième mycélium primaire compatible (à polarité (="sexe") complémentaire). Il va alors se produire la plasmogamie, c'est-à-dire une fusion des cytoplasmes de deux cellules de chaque mycélium. Cette nouvelle cellule formée de cette fusion aura 2 noyaux à n chromosomes (n + n). Cette cellule, en se divisant, va former le mycélium secondaire.

3. Le mycélium secondaire forme le champignon au sens strict. Il peut vivre théoriquement éternellement. Un énorme champignon (sous forme de mycélium secondaire) a été découvert aux Etats-Unis. Il couvre une surface de 8 millions de mètres carrés et son âge est estimé à 7'000 ans.

4. Dans certaines conditions, ce mycélium secondaire va former une pelote de mycélium qu'on appelle primordium. Ce primordium est l'ébauche du futur sporophore (fructification du champignon). Le sporophore est la forme du champignon que les mycophages connaissent bien. C'est la fructification qui a pour but de permettre la reproduction du champignon. Ce sporophore, comme le mycélium secondaire, est toujours formé de 2 noyaux à n chromosomes (n + n).

5. Le sporophore va développer une partie fertile: l'hyménium. Il s'agit de lames, de tubes, de pores, d'aiguillons, ... où vont se développer les cellules fertiles. Le sporophore sert donc à permettre de support aux cellules fertiles. Ces cellules fertiles (basides chez les Basidiomycètes) vont subir la caryogamie. La caryogamie est la fusion des noyaux. Les 2 noyaux à n chromosomes vont former un unique noyau à 2n chromosomes.

6. Tout-de-suite après la caryogamie, cette nouvelle cellule à 2n chromosomes (appelée zygote) va subir la méiose et va former généralement 4 spores à n chromosomes (basidiospores chez les Basidiomycètes). Les spores ont pour but de disséminer le champignon au loin essentiellement grâce au vent. La spore va tomber sur un substrat et si celui-ci est propice, la spore va germer et former un mycélium primaire. Le cycle est bouclé !