Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net

Amanita phalloides (Vaill.:Fr.) Link

par Andgelo Mombert

Habitat

Récoltes du 21 Septembre (Photo 1 et 3) et du 01 Octobre (photo 2) dans une hêtraie-sapinière moussue (bois d'Orbège - Abbans-Dessous 25).

Chapeau

80-110 mm de diamètre, ovoïde, puis conique convexe ou aplani ; surface soyeuse brillante à l'état sec, un peu visqueuse à l'état humide, finement fibrillée radialement de jaune vert pâle à vert olive intense ou brun olive, sans lambeaux blancs du voile ; marge lisse.

Lames

D'abord blanches, jaunâtre avec l'âge, larges, libres.

Stipe

65-180 x 10-15 mm, cylindrique, plein au début, farci-creux avec l'âge, élastique, épaissi-bulbeux à la base ; surface légèrement à nettement chinée de verdâtre à brunâtre sur fond blanchâtre, plus rarement verdâtre pâle, pendant, face supérieure striée ; base ornée d'une volve blanchâtre ± développée, membraneuse et lobée.

Chair

Blanche, jaunâtre sous la cuticule, épaisse au centre, mince au bord. Saveur douce de noisette ; odeur de rose fanée puis désagréable dans la jeunesse.

Microscopie

Spores 7,7-10,1 x 6,7-8,5 µm, subsphériques à largement ellipsoïdales, lisses, hyalines. Sporée blanche.

Observation

Cette espèce mortelle est responsable du syndrome phalloïdien : elle a été (et est toujours) à l'origine de décès par confusion avec d'autres champignons réputés comestibles (Russules, Agarics, etc...). Les caractéristiques d'Amanita phalloides (Vaill. ex Fr.) Link sont le chapeau fibrilleux, les lames blanches immuables, l'anneau membraneux ainsi que la volve membraneuse lobée à la base du stipe bulbeux.

Nom vernaculaire

Amanite phalloïde ; Amanite cigüe verte.

Images

Classification

Règne Fungi
Embranchement Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Ordre Agaricales
Famille Amanitaceae
Genre Amanita

Nom binomial

Amanita phalloides

(Vaill.:Fr.) Link