Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net

Cortinarius orellanus Fr.

par Philippe Larue

Habitat

Trois exemplaires récoltés le 25 novembre 2012 dans la forêt de St Mars la Jaille (44).
Sous feuillus : chênes, hêtre et châtaigniers. Sol acide.

Chapeau

Jusqu’à 40 mm. Obtus, avec un large mamelon pour le plus grand.
Revêtement mat feutré, finement squamuleux, fauve orangé, mêlé de brun au sommet.

Lames

Espacées, larges, adnées. Orange rouille vif, puis brun rouille. Arête régulière.

Stipe

Jusqu’à 80 × 10 mm. Cylindrique courbé. Jaunâtre à jaune vif en haut, garni de fibrilles brun roux.

Chair

Jaunâtre pâle, légèrement brunissante à la base du pied.
Odeur à dominante raphanoïde et discrète de tabac froid. Saveur douce.

Microscopie

Spores ellipsoïdes à amygdliformes, un peu verruqueuses. 8,98 - 10,12 µm × 6,18 - 7,14 µm (Moyenne 9,49 µm × 6,64 µm).
Basides tétrasporiques.
Revêtement composé d'hyphes larges de 6-12 µm. Boucles présentes et, par endroit, présence de pigment extracellulaire incrusté (Sous-genre Leprocybe).

Observations

Espèce mortelle, C.orellanus contient une toxine (orellanine) qui détruit les reins. L'intoxication est rendue difficile à identifier du fait de l'apparition tardive (2 à 17 jours) des symptômes de destruction rénale.

Images

Classification

Règne Fungi
Embranchement Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Ordre Agaricales
Famille Cortinariaceae
Genre Cortinarius

Nom binomial

Cortinarius orellanus

Fr.