Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net

Cortinarius praestans (Cordier) Gillet

par Christian Frund

Habitat

3 exemplaires trouvés le 19 octobre 2008 lors de la sortie AMBD au bois Rodolphe, le long du chemin qui suit la ride de l’Audeux en direction des maisons. Vu plusieurs fois dans des lieux divers du bois Rodolphe, y compris cette année, dès le mois de septembre. Résineux sous sol calcaire mais fréquent également sous feuillus.

Chapeau

Pouvant atteindre plus de 20 cm, d’abord hémisphérique puis, plus ou moins étalé mais en gardant une convexité adoucie.

Marge plus ou moins sinueuse. Ambitus fortement ridé, crispé chez l’adulte de manière caractéristique.

Revêtement visqueux à l’humidité, gras autrement brun rougeâtre à brun violacé, s’éclaircissant un peu et devenant plus brun jaune au sec.

Débris de voile blanc parfois importants souvent présents.

Lames

Larges et assez épaisses, moyennement serrées, presque émarginées à largement accrochées au stipe. Pâles, blanchâtres puis brunies pas les spores, Arête érodée plus pâle.

Stipe

Puissant, pouvant être d’un diamètre supérieur au chapeau dans la jeunesse. Puis devenant allongé, blanc avec un lavis d’ocre jaune voire de mauve subtile, pouvant brunir avant la putréfaction. Pied remarquablement clavé mais non marginé. Voile blanc très cohérent dans la jeunesse mais, ensuite, subsistant sous formées de chinures formant une zone cortiniforme. Un peu ridé.

Chair

Blanche, à peine brun pâle dans le stipe, consistante, douce et sans odeur frappante.

Réactions

Soude : Jaune pâle sur la chair et rougeâtre à violacé sur le chapeau.

Potasse :Idem soude.

Ammoniaque : Idem potasse mais en plus faible.

Gayac :.Lent mais très net sur la chair, 0 sur le chapeau.

Phénol : Pas significatif.

Phénol aniline : Non significative.

TL4 : Bleu vert sur la chair, 0 sur le chapeau.

Nitrate d’argent : 0.

Microscopie

Grandes spores subglobuleuses à ellpsoïdes de 13-18x7-10 µm à ornementation assez fournie et déformant le profil.

Basides 4 sp. de35-40x13-13 µm.

Poils marginaux nombreux de 5-6 µm d’épaisseur.

Revêtement formé d’hyphes assez emmêlées, gélifiées et redressées en surface de 3-8 µm, bouclées.

Observations

Sous-genre Phlegmacium - Section Cumatiles.

Ce magnifique et imposant cortinaire, assez fréquent, est considéré par les mycophages comme l’un des rares qui mérite la fourchette.

Images

Classification

Règne Fungi
Embranchement Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Ordre Agaricales
Famille Cortinariaceae
Genre Cortinarius

Nom binomial

Cortinarius praestans

(Cordier) Gillet