Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net

Cortinarius subfulgens P.D. Orton 1960

par Christian Frund

Habitat

Plusieurs exemplaires trouvés le 25 septembre en bordure d’un bosquet constitué principalement de charmes et noisetiers dans l’herbe sur sol calcaire pauvre. Un exemplaire étant dans le bosquet lui-même. Entre le Creux de l’Alouette et Hyèvre.

Chapeau

Jusqu’à 135 mm (exemplaire de gauche sur la photo non représenté sur la planche). D’abord bien fermé mais assez aplani au disque puis convexe à plan convexe, centre pouvant être parfois un peu déprimé.
Marge assez régulière dans la jeunesse mais vite nettement flexueuse, voire presque lobée. Restant nettement enroulée.
Revêtement sans doute bien visqueux, attesté par la présence de nombreux débris collés et par la résistance quand on empoigne le chapeau mais assez sec et luisant du fait de la bise. D’abord jaune un peu olivâtre, couleur qui peut persister à la marge mais vite envahi de brun orangé à brun roux, souligné par des fibrilles aprimées. Le centre étant le plus foncé et couvert de petites squamules aprimées brun foncé, voire violacées. Les débris herbeux colorent de la même façon le revêtement sur lequel ils sont collés. Il est à noter la présence de restes de fibrilles blanchâtres qui pourraient provenir de voile.

Lames

Jusqu’à 8 mm. Sans doute jaune olivâtre dans la jeunesse puis brun verdâtre et enfin brun rouille. Peu accrochées au stipe, assez serrées, falciformes. Arête concolore érodée.

Stipe

70-90x19-24 mm. Essentiellement droit mais parfois un peu déjeté. Avec un bulbe marginé pouvant atteindre 38 mm. Nettement fibrilleux jaunâtre dans la jeunesse puis palissant dans la partie supérieure et jusqu’au droit du bulbe. Base du bulbe blanche lavé de jaune à son extrémité. Voile copieux, jaune, puis disparu en laissant des filaments sur le stipe assez épars.

Chair

Uniformément jaune soutenu chez les boutons mais chez l’adulte, jaune pâle dans le chapeau et jaune d’or dans le stipe et le bulbe. Le jaune se met à forcir à la coupe. Odeur faible de pâtisserie, saveur douce.

Réactions

Soude : Rouge saturé puis violet saturé sur chair du chapeau et du pied ainsi que sur le revêtement (virant au noir bleuté).
Potasse : Idem soude.
Ammoniaque : Idem soude moins saturé.
Gayac : Douteux, vaguement gris bleuâtre sur la chair du chapeau, nul ailleurs.
Phénol : Brun vineux tardif sur la chair du chapeau, brun gris puis violet sur le revêtement.
Phénol aniline : insignifiante puis brun rougeâtre sur la chair et grisâtre puis violet sur le chapeau.
TL4 : olivâtre pâle sur la chair puis nettement vert au bout de quelques minutes et nul sur le chapeau.
Nitrate d’argent : Nul sur le chapeau et dans la chair, faiblement olivâtre dans le bulbe.

Microscopie

Spores 9-12x5,5-6,2 subglobuleuses à ellipsoïdes souvent étirées à subpapillées, nettement encroutées.
Basides 4sp. vers 35x8 µm.
Revêtement formé d’hyphes assez emmêlés, redressés à l’extrémité, bouclés, peut-être incrustés de 4-8 µm.

Observations

Sous-genre Phlegmacium - Section Xanthophylli

Cortinarius subfulgens est un bon candidat. Le chapeau jaune au bord mais devenant brun roux à brun orangé par le centre, les écailles sur le chapeau, le pied devenant orangé au frottement (peut-être à mettre en rapport avec l’intensification du jaune de la chair à la coupe), la spore médiocre (1 µm de plus sur notre récolte) concordent avec cette plante. La réaction verte au TL4 n’est cependant pas mentionnée.

Images

Classification

Règne Fungi
Embranchement Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Ordre Agaricales
Famille Cortinariaceae
Genre Cortinarius

Nom binomial

Cortinarius subfulgens

P.D. Orton 1960