Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net

Flammulina elastica Redhead & Petersen

par Christian Frund

Habitat

Nombreux exemplaires en petites touffes sur troncs et racines de feuillus, rue E. Nicolas, à l’entrée de la résidence « le Campus » à Baume les Dames le 7 janvier 2009.

Description

Chapeau jusqu’à 85 mm de diamètre. Convexe à convexe étalé. Marge fine, assez régulière à faiblement lobée, ridée, striée par transparence. Revêtement visqueux, collant par temps sec, lisse, de couleur brun orangé pâle à jaunâtre vers la marge et avec le centre souvent plus foncé, brun roux orangé.

Lames jusqu’à 9 mm. Assez serrées, plus ou moins longuement collées au stipe. Crème à jaune pâle. Arête assez régulière à mollement flexueuse, concolore parfois tachée de brun.

Stipe jusqu’à 60x10 mm. Droit ou arqué. Assez régulier sauf à la base souvent élargie, et, sous les lames, évasé sans excès. De couleur assez unie, brun rougeâtre sombre, pouvant s’assombrir régulièrement vers la base. Jaune pâle juste au niveau des lames. Nettement villeux, velouté sur tout sa surface.

Chair blanchâtre à crème un peu jaune sans le chapeau et l’âme du haut du stipe mais un peu orangé sous le revêtement. Brun rougeâtre de plus en plus foncé dans le reste du stipe. Odeur agréable et saveur légèrement amère.

Microscopie

Spores oblongues, presque cylindriques de 9,5-12 (13)x3-4 µm. Basides 4 sp. sveltes et étroites, à longs stérigmates, de 30-35x4,5-5,5 µm. Cheilocysides à forme très variée de 30-40x5-8 µm. Revêtement formé d’hyphes de 3-6 µm grossièrement parallèles. Boucles présentes.

Commentaire

Habituellement déterminé sans contrôle Flammulina velutipes du fait de son pied velouté, son chapeau visqueux sa croissance hivernale sur bois et racines. Si on y regarde de plus près, on s’aperçoit que la spore rappelle plutôt F. elastica par sa longueur dépassant 10 µm, sa forme oblongue. Les cystides très variées sont peu significatives. Dans Flora Nordica, Knüdsen et Vesterholt signalent que la répartition de F. elastica est inconnue du fait d’une probable confusion avec F. velutipes. L'icône de Ludwig (D K tome 1 pl 26-3) confirme que ces deux espèces sont des sosies macroscopiques. Il semble que le critère le plus fiable pour les différencier soit la forme des spores.

Images

Classification

Règne Fungi
Embranchement Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Ordre Agaricales
Famille Physalacriaceae
Genre Flammulina

Nom binomial

Flammulina elastica

Redhead & Petersen