Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net

Lactarius chrysorrheus Fr.

par Christian Frund

Habitat

Trois exemplaires trouvés le 17 novembre 2009 au bois Rodolphe, sur sol calcaire et sous épicéas et sapins mélangés.

Chapeau

Jusqu’à 55 mm, d’abord convexe puis plan convexe et enfin déprimé sans excès. Revêtement un peu gras mais non visqueux, finement fibrilleux, irrégulier, parfois marqué de petites crevasses peu profondes, brun ocracé à nuance plus ou moins rosâtre et zoné de couronnes plus claires, blanchâtre plus ou moins épaisses, les plus fines se situant vers la marge ; cette zonation peut être plus ou moins confuse ou au contraire bien dessinée. Marge irrégulière, flexueuse, fibrilleuse.

Lames

Jusqu’à 4 mm, peu serrées, décurrentes par une dent, blanchâtres mais ocre clair par incidence, finalement ocre. Arête concolore, flexueuse, faiblement irrégulière.

Stipe

33-45x10-14 mm. Souvent un peu courbé à la base, assez isodiamétrique à un peu épaissi au centre avec la base s’amincissant. Finement ridé, plus ou moins marqué de bosses basses et larges. Blanc, pouvant plus ou moins se salir de brun clair, surtout vers la base.

Chair

Assez ferme dans le chapeau mais pouvant se creuser dans le stipe, surtout vers la base, blanche parfois brun clair dans la base, jaunissant à l’air. Odeur agréable, fruitée, saveur âcre, lait blanc devenant rapidement jaune franc à l’air.

Microscopie

Spores (A) : 6-8x5,5-6,5 µm, subglobuleuses à ellipsoïdes, à ornementation presque complète.

Basides (B) : 40-50x9-10 µm, subcylindriques et quadrisporiques.

Cheilocystides : 30-55x6-9 µm, typiquement fusiformes à sommet parfois étiré, très nombreuses.

Pleurocystides (D) : 55-95x8-10 µm, fusiformes à sommet plus ou moins étiré, nombreuses.

Articles du suprapelis (E) : 2-5 µm de large, cylindriques et emmêlés.

Discussion

Lactarius chrysorrheus, est un lactaire de taille moyenne non jaune et souvent zoné, ce qui le différencie de lacatarius intermedius, ou lactarius scrobiculatus, plus grands et dont le pied présente des scrobicles. Cependant la couleur du chapeau de lactarius chrysorrheus peut montrer des couleurs très variables. Nous en avons récoltés en grand nombre qui étaient pratiquement blancs ou tout du moins très pâle. En Loire atlantique, nous en avons même vu qui étaient brun assez foncé.

Images

Classification

Règne Fungi
Embranchement Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Ordre Russulales
Famille Russulaceae
Genre Lactarius

Nom binomial

Lactarius chrysorrheus

Fr.