Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net Champis.net

Tubaria hiemalis Romagnesi ex Bon

par Christian Frund

Habitat

Dans une pelouse sous verger en troupes très denses le 14 novembre 2008 (sous les maisons où habite le fils Herard non loin du Doubs aux Pipes.

Chapeau

Jusqu’à 60 mm. D’abord convexe puis étalé et à la fin presque plan avec la marge légèrement relevée. Bord de la marge flexueuse, ridée cannelée. Revêtement finement velouté, brun foncé sur les boutons puis s’éclaircissant en brun ocre à brun roux terne mais très hygrophane et devenant pratiquement entièrement blanc.

Lames

Jusqu’à 7 mm sur le plus gros exemplaire, peu serrées, totalement accrochées au stipe, couleur initiale argile pâle puis ocre brun un peu orangé. Arête fimbriée plus pâle.

Stipe

Jusqu’à 60 x 6,5 mm. Concolore plus pâle, furfuracé, fibreux parfois blanchâtre dans la partie inférieure. Assez régulier à base un peu strigueuse.

Chair

Peu épaisse à odeur non désagréable mais non définissable et saveur assez douce. Crème et brun roux dans la moelle.

Microscopie

Spores elliptiques guttulées de 6,5-9 x 4,5-6μm. Cystides de formes très variables jusqu’à 60 μm.

Discussion

La sporée ocre brun, l’allure générale du champignon, hygrophanéité fait penser au genre Tubaria. Deux choses cependant sont singulières.
La taille impressionnante des plus gros individus mais il existe une T hiemalis v. major
L’allure très diversifiée des cystides qui rappelle pour certaines, T. romagnesiana.

Images

Classification

Règne Fungi
Embranchement Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Ordre Agaricales
Famille Tubariaceae
Genre Tubaria

Nom binomial

Tubaria hiemalis

Romagnesi ex Bon