Page 1 sur 2

[Ganoderma lucidum] Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 14:09
par Lilian
Bonjour à toutes et tous,

Bien que débutant, je me risque à proposer un «qui suis-je», après une identification que je pense fiable.
Sans doute trop facile pour les membres confirmés, mais peut-être intéressant pour les autres débutants du forum...
Pour compléter les indications données par les photos (désolé pour celle qui est floue), je peux dire que le candidat est très coriace, que les couleurs des images sont fiables, que le spécimen n'a pas d'odeur et que je l'ai trouvé en versant nord d'un bois méditerranéen de chênes verts mêlés de chênes blancs.

Je n'en dis pas plus pour le moment pour que ce ne soit pas trop facile quand même...

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 14:21
par Did 70
Bonjour,

A vrai dire tu as le choix entre deux candidats .... :clindoeil:

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 14:26
par Lilian
Bigre, tu veux dire par là que j'ai une chance sur deux de m'être trompé?
Ou c'est un indice allusif que je ne saisis pas?
(Je pensais qu'avec le biotope, les voisins étaient écartés...)

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 14:46
par Fouad
C'est tout mignon ! Lilian, le genre est réputé sentir quelque chose :clindoeil: Didier veut te faire peur ? Avec ce pied, sa venu sur feuillu et ces couleurs je pense qu'il y a peu de place au doute.

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 15:02
par Jplm
Bonjour,

Laissons aux débutants ce dur aimé des médecines douces.

Jplm

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 15:17
par Lilian
Merci de ta bienveillance Fouad...
Et oui, jplm, je me rends bien compte que c'est très facile puisque l'identification avec la classification du GEPR m'a pris un instant. :)
L'odeur, je ne vois pas, non, peut-être une faible odeur de terre, mais le spécimen est desséché (et si dur que pour le goûter, faudrait le râper. :)
Je ne sais pas non plus trouver l'odeur censée être caractéristique dans ma littérature... Y a du boulot pour moi. :)

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 16:30
par ghislaine
Plus assez débutante pour lui.

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 16:48
par Jplm
En fait la difficulté de ce QSJ, ce n'est pas le champignon (sans précision d'habitat il y aurait pu avoir un doute) mais de trouver un vrai débutant qui débute, n'est pas en vacances ni en train de se préparer pour le match.

Jplm

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 18:47
par Lilian
Ahah :grandsourire: :lol: :razz:
Je crois qu'il n'y aurait que moi...
Vous êtes sympas de ne pas vous moquer. :)
Merci.
(J'avoue que ce qui m'a poussé à oser à commettre un QSJ, c'est la joie d'avoir si brillamment :D réussi l'identification, associée au fait que le GEPR indique l'espèce «PC»... )

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 19:18
par Y.Courtieu
Lilian a écrit :Ahah
Je crois qu'il n'y aurait que moi...
Vous êtes sympas de ne pas vous moquer. :)
Merci.
(J'avoue que ce qui m'a poussé à oser à commettre un QSJ, c'est la joie d'avoir si brillamment :D réussi l'identification, associée au fait que le GEPR indique l'espèce «PC»... )

Ne t'excuse pas. Personne ne s'est moqué - c'est très bien - et selon moi si cela avait été le cas, ce serait non pas à toi, mais à ces moqueurs de s'excuser. :clindoeil:
C'est très bien de débuter dans un QSJ : je me souviens, ce n'est pas si vieux, du premier que j'ai moi-même posté !
Je participe pour "faire avancer le schmilblick" :

G.l. ?

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 19:21
par Jplm
Tu sais, Fouad et moi qui ne faisons pas (encore) partie de l'élite de la mycologie mondiale avons souvent proposé des Qui-suis-je sur les champignons banals que nous trouvions, il en faut pour tous les niveaux. Il y a d'autres forums pour les débats entre "pointures", même si c'est parfois d'un bon niveau ici. Un client pour ton champignon serait un débutant récemment inscrit, Olivier57, mais je ne suis pas sûr qu'il regarde d'autres sujets que les siens. On verra.

Jplm

PS : entre temps, je vois qu'Yves a fait preuve d'une belle lucidité.

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 22:56
par RémiB
Bonjour !

La joie s'estompant petit à petit... Je n'ai pas grand chose à proposer tellement il me semble que le voile soit levé. Mais quand même, à voir ces fumigènes rouges, une question souvent inutile m'arrive systématiquement devant ce champignon...

Que se passe-t-il quand on passe sa cuticule sur un briquet allumé (et pas l'inverse car dans ce cas je connais déjà la réponse !) ? :grandsourire:

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 23:14
par Lilian
Je participe pour "faire avancer le schmilblick" :

G.l. ?


Oui... Yves.
G. l. Le suspens est à son comble pour les lettres finales (finale est le mot du jour, il semble, à entendre les cris dans ma rue (dont je ne suis pas certains qu'ils saluent ce topic...) :grandsourire:

Merci pour vos messages bienveillants :)

Re: Un candidat coriace

Posté : 10 juil. 2018, 23:18
par Richmond63
Lilian a écrit :(J'avoue que ce qui m'a poussé à oser à commettre un QSJ, c'est la joie d'avoir si brillamment :D réussi l'identification, associée au fait que le GEPR indique l'espèce «PC»... )

Je le trouvais souvent parmi les chênes verts dans le Var.
RémiB a écrit : Mais quand même, à voir ces fumigènes rouges, une question souvent inutile m'arrive systématiquement devant ce champignon...

Que se passe-t-il quand on passe sa cuticule sur un brique (et pas l'inverse car dans ce cas je connais déjà la réponse !) ? :grandsourire:

:interrogation: Une brique ou un briquet allumé. :idee:

Re: Un candidat coriace

Posté : 11 juil. 2018, 07:13
par RémiB
Autant pour moi ! C'est corrigé :) Merci Richmond :clindoeil: